MA BIBLIOTHEQUE !


Pourquoi collectionner les dictionnaires ?

0 appréciations
Hors-ligne
Parce que ce sont des formidables ouvrages, qui n'ont pas changé de nom depuis des siècles,
tellement agréables à lire pour autant qu'ils aient évolués, surtout quand le dico adopte des allures
de spécialiste, distrayant, pointu dans beaucoup domaines, et s'étend en de multiples volumes, ou même prend de l'élégance en se parant et s'habillant de cuir précieux garni d'or fin, et comble de l'ironie, plus
ils sont vieux, plus ils plaisent et sont recherchés comme des TRÉSORS...

Pierre De WITTE
Visitez mon site :
www.dico-collection.com

Même si je ne partage pas votre goût particulier pour les dictionnaires, j'avoue les aimer, les respecter et ne pas pouvoir m'en passer. Je crois qu'ils me fascinent.
Trouver la signification d'un mot, un synonyme tout cela me ravit !
Je vous remercie d'avoir répondu à mon message.
Ce blog est en construction.
J'avais abandonné l'idée que ce forum puisse intéresser quelqu'un.

0 appréciations
Hors-ligne
S'il en est un que j'affectionne encore, je dirai que celui-là se nomme "Le Petit Robert"... et pour cause! C'est aussi mon premier prénom... Sinon il faut bien à l'heure actuelle reconnaître son caractère "objet de collection"! Et dire que pourtant s'il y a en lui quelque chose d'impérissable autant qu'intarissable ce sont les mots!  sauf qu'ils sont muets... mais quand par le biais de notre voix ils prennent la parole: alors ils sont appellation, dénomination, désignation, étiquette, marque, nom, qualification, taxon, taxum, lexème, terme, vocable. Prononcés avec adage : ils sont aphorisme, apophtegme, axiome, citation, devise, dicton, dit, dogme, enseignement, formule, mantra, maxime, moralité, on-dit, parole, pensée, précepte, principe, proverbe, réflexion, règle, sentence, sutra, vérité. Disposés sur un doux billet, ils font office à la fois : de lettre, message, pli, et réponse.
Ou encore, ils peuvent servir: d’épître, de missive, de biffetons des prisons, de bafouille, de babillarde, d’allocution, discours, harangue, laïus, homélie, et sermon.
Parfois même : ils sont avalanche, flot de mots, mer de mots, pluie de mots
… Et pourtant ; ce ne sont que des mots !


En me promenant dans votre blog, j'ai réalisé la puissance des mots. Je porte en moi ce plaisir, mais je ne suis qu'une apprentie dans ce domaine. J'admire ceux qui savent comme vous exprimer leur sensibilité en jouant avec eux. Il faut avoir conservé cette âme d'enfant et de poète pour y parvenir. Parfois, trop de mots compliqués ou mal utilisés peuvent nuire à la compréhension du texte et à sa beauté. Tout est une question de dosage !

0 appréciations
Hors-ligne
Hé oui... le dosage! Un peu de sel pour l'humour, un peu de poivre pour le piquant... Et surtout s'auto édulcorer pour ne pas sombrer par amertume!

Le pessimisme grandissant n'est pas ma tasse de thé et quand par l'esprit mon Moi valdingue à saute-nuages, c'est là que je me sens bien...


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres